Bonjour à toutes et tous!

Ouh la la, que je suis en retard !!! Ah! C’est que mon métier est si prenant, si passionnant ! Jugez un peu: Cet automne, au lieu de penser à l’année suivante, et bien, j’étais là où j’étais ! Ici et maintenant comme disent les grands gourous.

Tantôt dans les belles montagnes de l’Oberland, tantôt dans celles toutes aussi belles de la Clarée, puis en Ethiopie, puis au Maroc en décembre. Et boum revenu chez moi dans la neige, vite fabriquer mes igloos (mes bébés).

Alors voilà, pas eu le temps de penser à cette nouvelle année. Ni de vous souhaiter aussi une belle, très belle nouvelle année.

Ce n’est pas parce que l’usage veut que l’on se souhaite bonne année uniquement en janvier, que je ne vais pas vous la souhaiter: Une pleine santé ! Pour pouvoir ouvrir les yeux sur le plus beau que chaque jour nous offre. Parce que souvent le merveilleux est juste devant nos yeux.

Je vous souhaite aussi de ressentir le plus beau de la vie : l’amour de vos proches, l’infinie délicatesse des animaux, la noblesse calme et sereine des forêts…

Bonne année 2020 !

Pour finir mon blabla, si j’ai un peu oublié 2020 en 2019, c’est simplement que je suis resté un peu trop longtemps dans l’ici et maintenant, à parler aux arbres et aux oiseaux….Pfff c’est pas facile tous les jours……

A bientôt,

Rémy De Vos, mammifère terrestre.